Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 13:46

Je voudrais d’abord excuser l’absence de notre collègue vert Georges Daubagna, empêché par des raisons familiales , mais qui a bien sûr participé et validé toutes les interventions que nous allons faire ce matin.
18 mois de mandat pour la majorité de Claude Olive. Et pour nous 18 mois d’opposition bien ennuyeux face au monologue d’autosatisfaction d’un maire persuadé que gagner un scrutin municipal signifie obtenir le blanc-seing de détruire tout ce qu’à construit son prédécesseur sans en mesurer les conséquences . Pour s’opposer, encore faut-il avoir des raisons de le faire, à part dénoncer à longueur de Conseil Municipal cet acharnement destructeur et l’abus de contre vérités et de faux-semblants.

Si je me rappelle bien, lorsque nous avions la responsabilité de la ville d’Anglet et alors que j’étais le 1er adjoint du Maire, Jean Espilondo, et malgré qu’il s’agisse du premier mandat municipal de la gauche depuis plusieurs décennies, de nombreux et grands projets avaient déjà été lancés, voire réalisés en 18 mois. Nous avions travaillé vite car nous avions préparé de longue date l’alternance.
Le processus Agenda 21 était quasiment en place, la politique de préemption foncière était définie, les grands projets étaient lancés : Salle de spectacle, Quartier de la Bécasse, agrandissement de la Maison pour tous, nouveaux festivals de spectacle vivant.

Aujourd’hui , 18 mois après une élection acquise après plusieurs années de dénonciations calomnieuses et caricaturales de notre action municipale, après une campagne municipale où les fausses vérités sur l’état du budget de la ville, sur l’endettement supposé, sur le bétonnage annoncé, avaient servi d’instruments générateurs de peur et d’outils de clivage entre les angloys, quel est le bilan de la nouvelle équipe de Mr Olive ?
Une équipe où sont présents en nombre les adjoints historiques des municipalités Lamassoure, Bonnet et Villenave, et qui n’est donc pas une équipe de néophytes à qui on pourrait accorder un délai de mise en route.

Leur bilan de 18 mois d’action est vide. L’emballage clinquant de leurs promesses électorales n’a pas résisté à la réalité du terrain et à l’impréparation des projets. A part annoncer le lancement du projet de réhabilitation du Château de Baroja et l’extension de l’ALSH, qui étaient aussi à notre programme, ou débuter péniblement la réalisation du projet Choisy avec 18 mois de retard, qu’est ce qui a été fait ?

Après la marche arrière du Maire sur ses promesses de gestion culturelle de la salle Quintaou d’un nouveau type, après ses rodomontades et la destruction de tout le savoir faire des équipes municipales en place, quelle confiance les angloys peuvent-ils garder à ses propos ou à ses engagements.
Comment voulez vous jouer un véritable rôle d’opposant quand ce que fait la majorité n’est que détruire ce que nous avions bâti ou refaire ce que nous avions lancé, sans aucune vision de l’Anglet de demain. Ou pire en faisant perdre de l’argent à la commune, comme les 5 M€ évanouis avec l’abandon de notre Eco-quartier du Maharin.

A part la mise en place des Conseils de Quartier, dont nous avions différé la création et dont le fonctionnement actuel est loin d’être satisfaisant, quoi de nouveau à Anglet en 18 mois ?

Un nouveau fonctionnement de l’Agglo, comme on nous le rabâche ?
On pourrait le croire, si encore l’on sentait au sein de notre agglomération entièrement gouvernée par la droite et le centre droit, une quelconque influence de notre maire et de ses représentants… ! Mais c’est le contraire. On se croirait revenu aux temps les plus sombres de l’ère Villenave, quand les Maires de Bayonne et de Biarritz faisaient la pluie et le beau temps. Mis à part le fait que l’envergure et la vision à long terme des 5 Maires actuels n’a que bien peu à voir avec celle de Mrs Grenet , Borotra et Espilondo.

Voilà un bilan bien désespérant que nous allons essayer de brosser de façon thématique, en fonction de la manière dont nous nous sommes réparti les rôles dans les diverses commissions municipales :


...A suivre...



Partager cet article

Repost 0