Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 21:56

Il est toujours amusant de se rappeler le passé.
Claude Olive et son équipe municipale ne cessent de polémiquer au sujet de la patinoire, relayés sans aucune mesure par les dirigeants de l'Hormadi Elite.
Mais rappelons nous ce qu'écrivait dans le journal Sud Ouest printemps 2010 le journaliste devenu depuis le grand communicant du nouveau maire d'Anglet.

La patinoire d'Anglet: un sujet glissant...
La patinoire d'Anglet: un sujet glissant...

A la suite d'un nouvel article polémique publié dans notre quotidien local, qui se faisait l'écho de récriminations sur la capacité d'accueil en spectateurs de la patinoire, il m'a paru nécessaire de réagir au nom du notre groupe d'opposition, "Anglet, l'Avenir avec vous".

Voici le texte de notre communiqué, dont vous trouverez les échos dans l'édition du 6 octobre de Sud Ouest Pays Basque:

Ce sujet de la patinoire devient un marronnier, tant dans votre journal que dans l’expression de la majorité municipale.
Les dirigeants de l’Hormadi, manquant à tout devoir de réserve en ce qui concerne leur prise de position politique, soutiennent le Maire d’Anglet dans sa critique des choix de son prédécesseur.
Ils ont sans doute oublié que nous refaisions à neuf une patinoire vieille de quarante ans. Une patinoire abandonnée à son obsolescence par l’ancienne municipalité où Mr Olive était en responsabilité.
Ils oublient surtout qu’ils étaient à l’époque entièrement d’accord avec le projet qui leur était présenté, et qu’à aucun moment ils n’ont demandé, dans les années 2010, une augmentation de capacité d’accueil du public. Ils étaient trop occupés à l’époque à remettre le club à flot avec l’aide du Maire et à le sortir de la 3° division nationale.

Ils étaient très heureux à l’époque de la réfection totale de la dalle et du système de fabrication de glace, de la création de loges confortables et nombreuses permettant des actions de sponsoring, de l’extension et de la réfection complète des vestiaires, de l’acquisition d’une surfaceuse performante. Et l’isolation du toit allait permettre de très importantes économies d’énergie et un meilleur confort. Cela suffisait à leur bonheur. Pourtant ils pensent aujourd’hui que leur rôle est de faire de la politique. Dommage....

Faut-il rappeler qu’à ce jour l’Agglomération n’a toujours pas la compétence sportive. La patinoire est municipale. Il était donc normal que la Ville investisse en 2010 à hauteur de ce que les finances municipales permettaient de faire. Investir plus pour faire un second anneau de glace ou pour modifier de manière importante les structures de la patinoire aurait coûté beaucoup plus cher (près du double) et aurait grevé les finances municipales pour longtemps, en particulier en ce qui concerne les charges de fonctionnement (Plus de surface, plus de glace = plus de frais fixes ).
Il est amusant de noter qu’aujourd’hui le Maire , tout en agitant le chiffon rouge du “y avait qu’à, il aurait fallu qu’on”, déclare en même temps qu’il lui est impossible d’envisager de nouveaux travaux de fond avant le prochain mandat...En résumé, les autres auraient pu, auraient dû, mais pas lui...Un peu trop facile...

N’oublions pas non plus que l’Hormadi Elite est un club professionnel. La patinoire étant municipale, le club se doit d’en payer les droits d’usage à la ville. Or ces droits ont été de tout temps sans rapport avec le coût réel d’utilisation; ce qui revient à recevoir de la ville un complément de subvention en nature. Cela ne nous choque pas. Car il faudra toujours aider les clubs sportifs.

Une dernière divergence au sujet des travaux courants. Quel que soit le sport, lorsque les règles fédérales changent, il faut que les municipalités adaptent leurs équipements à ces règles. Cela a été fait de tout temps, et en particulier pendant notre mandat 2008-2014, que ce soit dans les salles de sport ou dans les stades d’Anglet. Il n’y a donc rien d’exceptionnel a ce que des travaux aient été faits cet été à la patinoire par la nouvelle équipe municipale. C’est le rôle normal d’une municipalité d’adapter ses équipements.
Rappelons simplement que ces travaux n’étaient absolument pas prévisibles il y a 6 ans? N’en laissons donc pas faire là aussi un objet de polémique politicienne. Il n’est nullement de mon intention ni de celle des collègues de notre groupe d’opposition municipale de critiquer les choix faits pour ces travaux. Nous attendons de la part du Maire et des dirigeants de l’Hormadi le même fair-play sur nos choix passés, et qu’ils ne fas
sent pas une révision démagogique de l’histoire en sortant nos choix de leur contexte .

Partager cet article

Repost 0