Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 17:24

L'aménagement de la place des 5 cantons par la municipalité Espilondo aura été, avec l'Eco Quartier du Maharin et l'urbanisation du quartier Bernain, un met de choix pour la désinformation et la caricature orchestrée par Claude Olive et ces colistiers.

Elle aura été l'une des 3 armes fatales utilisées par Claude Olive pour gagner la Mairie.


Elle reste aujourd'hui pour lui un terrain de jeu propice à une communication démagogique qui ne lui coûte rien.


Un article du journal Sud Ouest du 28 /10/2015 se fait l'écho du passage du bus des Conseils de quartier sur cette place, des propositions de modifications de la Mairie et de certaines réactions de riverains

Anglet 5 Cantons: L'os que l'on ronge...

Qu'en ressort-il? Rien, ou si peu de choses.

Rappelons-nous. La refonte de la place était liée à sa vétusté et aux plaintes suite à de nombreux accidents de piétons .
Elle était destinée aussi à rendre la place praticable aux personnes handicapées et à faciliter l'accessibilité des commerces.
Elle a été accompagnée de la créations de nombreux parkings en bordure du BAB afin de facilter de développement économique des commerces.

Sur ces points, y a-t-il une remarque? Non.
Sans doute la preuve que les investissements faits pour réaménager la place l'ont été à bon escient.

Reste bien sûr les critiques toujours possibles liées à l'esthétique, critiques d'autant plus virulentes lorsqu'elles sont orchestrées, ou quand on leur fournit, comme l'écrit le journaliste, un exutoire...

Ces critiques, on peut les comprendre car aucun projet urbain n'a jamais fait l'unanimité chez les habitants d'une ville.


Alors la Mairie propose, à moindre frais, quelques modifications. Histoire de montrer qu'elle écoute les gens...Et la grande révolution va se limiter à la pose d'ailes sur la structure centrale de la place. Tout cela ne coûterait que 20 000€ à la ville!


Une magnifique opération médiatique à coût réduit, quand on connait le prix de 30 secondes de télévision ou d'un encart publicitaire dans un journal.

Anglet 5 Cantons: L'os que l'on ronge...

Si cela satisfait les angloys, pourquoi leur refuser ce plaisir?

Surtout quand on se rend compte que pour transformer " l'abreuvoir" cité dans l'article en un élément mobilier animant la place, il suffisait de faire intervenir les services techniques de la ville pour déboucher quelques tuyaux. Ce qui a quand même été fait avant d'installer le bus des quartiers...

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage...comment mieux faire qu'en laissant à l'abandon les réalisations de son prédécesseur ?

Anglet 5 Cantons: L'os que l'on ronge...

Alors Claude Olive pourra toujours surfer sur la vague des mécontents permanents (mais la vague peut casser plus vite que prévu, les surfers le savent...)


Bien sûr on peut reprocher à la place son aspect minéral.

Mais si on laissait aux arbres le temps de pousser....

Anglet 5 Cantons: L'os que l'on ronge...

Pourquoi ne pas simplement se réjouir que cette place devienne enfin le centre de vie que Jean Espilondo et son équipe ont voulu.


Pourquoi ne pas apprécier simplement, sans alimenter de vaines polémiques, l'inauguration des nouvelle halles des 5 cantons, dont le projet avait été lancé il y a 2 ans et demi, et qui connaissent un succès que nous souhaitons tous pérenne.


Et comment ne pas sourire aux propos de Claude Olive lors de cette inauguration, répondant aux remerciements du président des commerçants en rappelant à ce dernier qu'il avait été un visionnaire parce qu'il lui avait à l'époque présenté le projet, alors qu'il n'était qu'un conseiller municipal d'opposition.


Oui, soyons en certains , tout ce qu'il y a de bien à Anglet, nous le devons à Claude Olive.

Peut-être même l'Océan, à condition qu'il reste calme...

Anglet 5 Cantons: L'os que l'on ronge...

Partager cet article

Repost 0