Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 12:51

En qualité de 1° adjoint au maire en charge de la Culture, je n'avais eu de cesse entre 2008 et 2014 de faire avancer un projet qui me tenait à coeur: celui de réunir dans une maison commune les deux cultures régionales présentes historiquement sur Anglet, la culture Gasconne et la culture Basque.

Des dynamiques différentes, des enjeux politiques locaux, une méconnaissance mutuelle entre les deux communautés culturelles avaient petit à petit dressé une barrière de méfiance entre les militants associatifs porteurs de ces cultures. Les gascons avaient leur "Ostau" mais les basques erraient au hasard des disponibilités des salles municipales et réclamaient leur "Etxe".

Il était de la responsabilité des élus de mettre en place les conditions d'un rassemblement culturel, d'une reconnaissance partagée et d'une mutualisation d'équipements et de moyens. C'est ce que nous avions réussi à faire après 2 ans de discussions et de de réunions avec la participation active des acteurs culturels angloys gascons et basques, de leurs associations, avec l'aide des services culturels de la mairie, mais aussi l'assistance à maîtrise d'ouvrage de l'Institut Culturel Basque et de l'Institut Occitan. Je remercie tous ceux qui se sont engagés sur ce chemin consensuel et porteur d'avenir entre Février 2011 et Décembre 2013.

En Septembre 2013, un pré-projet définissant le cahier des charges du bâtiment était rédigé et validé. Un lieu était choisi, près des Ecuries de Baroja, afin d'augmenter un peu plus le potentiel de mutualisation des équipements culturels (lieux de diffusion, auditoriums de répétition) et de permettre à ces activités autour des cultures régionales d'être en synergie avec le reste de l'expression culturelle de notre ville.

Il ne restait plus qu'à lancer le choix d'un architecte et d'un maître d'oeuvre pour que les travaux puissent commencer fin 2014 .

Depuis les élections municipales ont changé la donne. Nous sommes fin 2015, et nous n'avons plus entendu parler de ce projet par la nouvelle municipalité.

A l'occasion du débat d'Orientations budgétaires 2016, j'ai donc relancé la question. Je l'ai fait en élargissant mon propos au Contrat Territorial Pays Basque signé entre l'Etât, la Région, le Département et les communautés de commune.
Il me paraissait essentiel que le Maire, mais également les 4 Conseillers Départementaux représentant Anglet s'investissent dans les divers projets concernant les cultures gasconne et basque sur notre commune , et à leur cofinancement par les budgets non négligeables concernant ces cultures (20,4 Millions d'€ consacrés à une nouvelle impulsion à la politique linguistique basque et 17,8 Millions d'€ pour construire une politique culturelle de territoire)

Vous trouverez ci dessous le texte de mon intervention en Conseil Municipal. Je n'ai eu qu'une réponse technique d'un adjoint sur l'absence d'inscription de ce projet au Contrat territorial sur le ton "on a tout essayé mais on n'a pas réussi" . Quant au Maire, à part quelques mots destinés essentiellement à attaquer mon intégrité intellectuelle pour éviter de répondre sur le fond, il n'a pas donné le moindre signe sur l'avenir de ce projet de Maison des Cultures Régionales.

J'espère que si nouveau projet municipal il y a, comme certains bruits le laisseraient entendre, ce ne serait pas dans le sens du maintien de 2 lieux séparés pour chacune de ces cultures. Ce serait une erreur culturelle et politique, et en plus une erreur économique dans ces temps où tout ce qui peut être mutualisable doit l'être sans hésitation.

Alors oui: le projet presque abouti d'une Maison unique des Cultures Régionales à Anglet est il définitivement enterré, ou repoussé aux calendes grecques?


Extrait de mon Intervention Orientations Budgétaires 2016

..." Vous n’êtes pas sans savoir que la nouvelle mouture du Contrat Territorial Pays Basque pour les années 2015-2020 a été signée Samedi dernier par le Préfet, le Préfet de Région, le Président du Conseil Régional , le Président du Conseil Général , Le Président du Conseil des Elus et du Conseil de Développement du Pays Pays Basque et les Présidents des EPCI concernés.

Ce contrat a été travaillé par le Conseil des Elus. Nous avons aujourd’hui 4 conseillers départementaux, tous membres de notre Conseil Municipal pour représenter Anglet au Conseil des Elus. Ils en sont membre de droit.
Pourtant le Conseil Municipal d’Anglet n’a jamais été informé de l’avancement des réflexions sur ce contrat. Nous ne savons pas quelle place nos représentants angloys ont pris dans les discussions. Anglet, pour ses projets communaux, est absolument absente des actions listées dans ce contrat. Le seul financement qui concernera Anglet est relatif au Cluster de la glisse Eurosima ,.

Un projet angloy aurait tout à fait eu sa place dans ce contrat : le projet de maison des Cultures Régionales d’Anglet, qui en était au niveau de la mise en œuvre lors du changement de municipalité, et qui semble aujourd’hui complètement enterré puisqu’il n’apparaît même pas en terme d’étude dans vos orientations budgétaires.

J’ai lu dans le journal Sud Ouest que 20,4 M€ étaient consacrés à une nouvelle impulsion à la politique linguistique et 17,8 M€ à construire une politique culturelle de territoire. Ce sont des sommes non négligeables qui financeront les volets 6 et 7 du Contrat Territorial. C’est une bonne nouvelle.
Même si ces sommes ne seraient consacrées qu’à la langue et la culture basque et oublient complètement la langue et la culture gasconne, si présentes dans notre ville.

Si vous aviez porté ce projet de Maison des Cultures Régionales, il aurait été sans doute possible d’en obtenir un cofinancement qui aurait eu sa place dans ces orientations budgétaires .

Vous auriez dû également être plus attentif au maintient dans ce contrat de mesures qui concernaient Anglet dans le Contrat territorial précédent, et impactaient , certes très légèrement, notre budget de fonctionnement.

Au cours du Contrat Territorial 2007-2014, alors que j’étais Conseiller Général d’Anglet Sud, j’avais réussi en 2008 à faire intégrer la langue gasconne, puis en 2011 à faire apparaître des financements, uniquement Conseil Général, dans ce contrat sur les volets 29-2 et 29-3 de la politique linguistique au bénéfice d’action pour l’Occitan Gascon. Ces financements avaient en particulier permis de positionner la Bibliothèque d’Anglet comme Pôle ressource pour cette langue et cette Culture dans le Bas Adour , à la doter d’un fonds d’ouvrages la concernant, et à cofinancer des propositions artistiques autour de cette culture .

Vous avez, lors de l’Assemblée plénière du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques du 9 octobre 2015, validé les termes du contrat territorial et donc ses conséquences pour notre ville.
Il est dommage que les engagements que notre majorité municipale précédente avait pris envers les associations basques et gasconnes de notre commune après 2 années de concertation et de travail, avec l’assistance à maîtrise d’ouvrage de l’Institut Culturel basque et de l’Institut Occitan n’aient pas été pris en compte dans ce contrat territorial.
Vous avez toutes les clés en main pour intervenir partout, au Conseil Départemental, à l’Agglo, et en tant que Maire, à condition de présenter des projets, auprès des tutelles de l’Etat et de la Région.
Ces petits exemples que je viens de citer nous inquiètent sur votre façon d’envisager des projets nouveaux ou de faire vivre des choses en place. Le dire fait pour nous partie intégrante d’un
débat d’orientations budgétaires"


Partager cet article

Repost 0