Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 12:58

Lorsqu'une agglomération a la chance de posséder un port de commerce, poumon industriel et économique de sa vie quotidienne, les élus de son territoire doivent savoir le gérer.
Lorsqu'un investisseur souhaite développer des installations industrielles sur ce port, créatrices d'emploi et de richesses, ils doivent en mesurer l'impact pour les populations, peser sur les règles environnementales à respecter, mais ne pas en faire un enjeu électoraliste ou démagogique.
Lorsque des associations relèvent des faiblesses ou des dangers, elles sont dans leur rôle de lanceur d'alerte. Mais si elles ont le pouvoir médiatique, elles n'ont ni forcément raison ni la responsabilité des équilibres économiques et sociaux qu'ont les élus du territoire.
Et lorsque certains riverains du port, souvent fraîchement installés dans des quartiers traditionnellement industriels mais qui, vu les prix du foncier, deviennent de plus en plus résidentiels, voire résidentiels secondaires, s'opposent au développement économique du port , c'est souvent par craintes infondées ou par intérêt individuel.
Alors les lobbies mettent en place leurs stratégies de pression, et il peut être tentant pour un élu de céder , par simple démagogie et calcul électoral, aux sirènes de l'opposition de principe.

C'est ce qui est arrivé à Anglet, où le Maire Claude Olive a demandé à son Conseil municipal de donner un avis défavorable à l'installation de 2 laminoirs à Tarnos. Les Conseils municipaux de Tarnos et de Bayonne avaient pourtant, eux, en toute responsabilité, donné un avis favorable.

Cette demande du Maire d'Anglet procédait simplement d'une rancoeur personnelle: celle de n'avoir pas pu imposer aux dirigeants de CELSA de venir s'expliquer dans une réunion publique convoquée et déjà annoncée par le Maire lui même. Elle était aussi bien sûr aussi motivée par le regard électoral posé par le Maire sur un quartier qui avait su lui montrer son allégeance lors des élections municipales....Pour Mr Olive, un mandat municipal est une campagne électorale permanente.

Est arrivé ce qui devait arriver. Si le vote suiviste d'une grande partie de la majorité municipale a confirmé la demande du Maire, plusieurs (et non des moindres) de ses adjoints ont exprimé leur désaccord avec le 1° magistrat. L'opposition de gauche, à l'exception de l'élu écologiste, a elle aussi choisi de donner un avis favorable, assorti bien sûr de plusieurs réserves importantes.

Cette fêlure dans la cohésion majoritaire n'est ni la première, ni la dernière. Mais le plus grave est qu'elle s'exprime sur un sujet de fond: celui de l'avenir et de la vision économique du territoire.

CELSA: Faire un choix responsable, c'est la mission d'un élu

Le élus des groupes d'opposition d'Anglet ont donc publié le communiqué de presse suivant:

Avis défavorable de la Ville d’Anglet sur l’extension de CELSA : une décision démagogique et dangereuse pour l’économie locale !

Le maire d'Anglet a pris la responsabilité lors de sa séance du Lundi 14 Décembre, de faire émettre au conseil municipal d’Anglet un avis défavorable concernant le projet d'extension de l'entreprise CELSA sur le port de Bayonne. Nous exprimons notre désaccord avec cette décision, qui va à l'encontre de l'intérêt général et risque de mettre en péril le développement du Port de Bayonne, indispensable à l'attractivité économique de notre territoire, et la création de près de 1000 emplois.

Le Port de Bayonne est un des piliers de notre bassin de vie économique, avec bien évidemment aussi le tourisme. C'est un port urbain, avec une vocation industrielle, qui représente aujourd'hui 1000 emplois directs, près de 2500 emplois induits, et plus de 500 M€ de retombées économiques, et qui connait depuis peu une chute de son trafic.

Les responsables politiques que nous sommes doivent tout mettre en œuvre pour pérenniser et renforcer son activité, tout en assurant sa parfaite intégration dans notre territoire urbain.

Après avoir, lors de la même séance, au nom de la liberté et du développement de l’activité commerciale, autorisé l’ouverture des supermarchés le 25 Décembre, comment le maire d’Anglet peut-il prendre la responsabilité de mettre en péril un projet qui permettrait la création de près de 200 emplois direct et 800 emplois induits, et une augmentation du trafic portuaire de près de 20%, vitale pour la survie du Port de Bayonne !

Nous partageons les réserves environnementales exprimées lors du débat en Conseil Municipal et demandons que la société CELSA apporte des précisions sur les mesures qu’elle mettra en œuvre pour réduire les nuisances sonores que les angloys sont les 1ers à subir.

Nous avons donc émis lors du Conseil Municipal un avis favorable à l'extension de l'entreprise CELSA, assorti de réserves.

Notre rôle d’élus responsables n’est pas de crier au loup, mais de tout faire pour conforter l'activité économique du Port de Bayonne, tout en assurant évidemment son intégration dans notre territoire urbain et son acceptation par les populations riveraines.

Le groupe "Anglet l'Avenir Avec Vous"

Sandrine DERVILLE

Guy MONDORGE

Sandra PEREIRA

Le groupe "Les Citoyens d'Abord"

Jean Jacques DOYHENART

Claudine GETTEN-PORCHE

Faridha HADIDI

Marie José RIVAS

CELSA: Faire un choix responsable, c'est la mission d'un élu

Partager cet article

Repost 0