Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 11:32

C’est sous ce titre que le journal Sud Ouest a présenté le 1° Février le déménagement des services fiscaux qui louaient depuis des années leurs locaux à la ville d’Anglet.
Le projet du « Trésor Public » de quitter ces locaux municipaux place du Général de Gaulle ne date pas d’hier. Il avait déjà été abordé du temps de la municipalité Espilondo, mais aucune pression n’avait été faite par la ville pour accélérer leur départ, même si le besoin d’espace était criant pour loger les services municipaux d’une ville en perpétuelle expansion. Car d’autres solutions et d’autres projets étaient lancés.
Nous ne pouvons que nous réjouir du départ de l’administration des finances qui libère aujourd’hui des espaces.

La ville va récupérer son « Trésor »

Nous n’avions fait aucune pression à l’époque car nous avions dès 2010 acquis la propriété du « Petit Bois » pour 537 000€ afin d’y installer la Direction des Ressources Humaines. Ce choix était assumé car il permettait à ce service d’avoir de l’espace pour fonctionner, mais surtout parce que ce lieu était à la fois proche de la Mairie et suffisamment indépendant pour assurer un maximum de confidentialité aux agents qui se rendaient dans ce service pour régler toutes les questions les concernant.

La ville va récupérer son « Trésor »

Nous avions aussi déjà lancé le projet de mutualisation d’espaces entre les services de la MSD du Conseil Général et ceux du CCAS de la ville. En effet les personnes ayant besoin de solliciter ces 2 services étaient souvent les mêmes, et il était à la fois plus facile de trouver au même endroit toutes les réponses à leurs demandes, comme il était plus facile aux travailleurs sociaux de se rencontrer, d’échanger et travailler ensemble.

La ville va récupérer son « Trésor »

L’agrandissement de la Maison pour Tous était aussi à cette époque en cours de réalisation, avec de nouveaux espaces en sous-sol pour assurer l’accueil de studios de musique et l’hébergement des archives municipales dans les meilleures conditions possibles de conservation

La ville va récupérer son « Trésor »

Enfin le projet de mise en place, dans la maison Quintaou, de la Maison de l’enfance et des familles, était en cours d’étude, ce qui allait permettre dès la fin 2013 d’accueillir la Direction des services Jeunesse, jusqu’alors à l’étroit au 2° étage de la villa Béatrix Enea , et de la rapprocher de son public.

La ville va récupérer son « Trésor »

Il est donc utile de repréciser cette chronologie, qui ne doit rien au hasard comme pourrait le laisser supposer l’article de Sud Ouest. Elle est liée à une réflexion d’espace cohérente et efficace, qui aurait pu permettre, après les élections de 2014, de consacrer l’ensemble de la villa Beatrix Enea à l’action culturelle, en en dédiant rez-de-chaussée et 1° étage à des espaces d’exposition.
La nouvelle majorité a préféré faire un autre choix en y déménageant le service Communication. Ce service, dont la vocation de communication tant interne qu’externe , n’aurait à notre avis pas dû être éloigné du cabinet du Maire. Mais ce choix leur appartient.

La ville va récupérer son « Trésor »

Comme leur appartient aussi la décision d’étaler sur 4 ans la rénovation extension de l’Hôtel de Ville, une opération que nous avions déjà réfléchie, qui nous paraissait urgente et dont la nouvelle étude vient à peine d’être lancée.
Comme leur appartient aussi la décision de décentrer le Centre Technique Municipal aux limites Sud d’Anglet, une décision qui compliquera la vie quotidienne et l’efficacité des services municipaux , et qui supprimera aussi la possibilité d’accueillir, sur les 2 hectares nécessaires, les entreprises qu’auraient pu accueillir la nouvelle zone artisanale Melville Lynch.

Et comme leur appartient enfin le choix, que nous craignons, de consacrer la propriété du Petit Bois à la construction de logements, sociaux ou pas.
Ce sujet avait été abordé le 11 Février 2010 par l’opposition en Conseil Municipal lors du débat d’acquisition de la propriété avec ces mots : « On est en pénurie de logements sociaux, pourquoi ne pas en faire sur ces 1 135 m²? Si on monte plusieurs étages, je crois que ce serait possible »…

Une proposition curieuse quand on connait aujourd’hui l’allergie maladive de Claude Olive à tout ce qui dépasse un 3° étage. Et une mauvaise idée à notre avis, car dans ce centre administratif d’Anglet que représente l’ensemble Maison pour Tous, Petit Bois, Villa Béatrix Enea, Locaux du Trésor et Hôtel de Ville, il serait dommage de se priver un jour, sur l’espace de la villa Petit Bois, de la possibilité d’un nouvelle extension de la maison pour tous par exemple, qui malgré nos efforts dans la mandature précédente, craque déjà dans ses coutures.

Partager cet article

Repost 0