Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 13:24

Samedi 17 septembre , Claude Olive ,maire d'Anglet, inaugurera en grande pompe les aménagements ludiques du Maharin.
Comble de cynisme, il intègre cette inauguration dans le programme des journées européennes du Patrimoine. Mais quel patrimoine?

Mr Olive se souvient-il de l'état dans lequel se trouvait cet espace de friches en 2008, abandonné par les municipalités dans lesquelles il était élu et même adjoint aux travaux ?
Se souvient-il que le district BAB de l'époque utilisait ce lieu comme une décharge de gravats? Se rappelle-t-il les inondations récurrentes que ces négligences avaient entraînées ?

Parlait-il en ce temps là de patrimoine angloy lorsqu'il parlait du Maharin ...?

2009: le Maharin déborde...

2009: le Maharin déborde...

Il a fallu la volonté de l'équipe municipale de gauche entre 2008 et 2014 pour assainir et aménager, dans le but d'y installer un éco-quartier qui aurait revitalisé ce quartier et relancé la vie économique et scolaire entre Adour et Pignada.
L'autre objectif était d'y installer un établissement pour personnes âgées qui aurait lui aussi bénéficié de cette vie sociale de proximité. Chacun reconnait aujourd'hui l'importance de cet EPHAD du Maharin.

Il a fallu également beaucoup d'investissements pour réaliser ces travaux, investissements qui devaient en large partie être couverts par la revente aux constructeurs de la partie constructible des terrains désormais assainis.

Mais, pendant 4 ans, Claude Olive et ses amis ont semé les graines de la zizanie parmi les riverains. Mensonges et approximations, rumeurs et calomnies, tout a été bon pour caricaturer le projet.

Aujourd'hui, le trou financier de l'abandon de l'éco-quartier par l'équipe de Mr Olive (plus de 5 millions d'€) et le surcoût des aménagements ludiques font de cet espace du Maharin le jardin public le plus cher de France. A quoi serviront les jeux d'enfants si les écoles se vident comme à Jean Jaurès ou ferment comme à Tivoli , faute de nouvelles familles angloyes?

Claude Olive a fait son choix: entre satisfaire les petits intérêts particuliers de riverains manipulés, ou regarder vers l'avenir et agir dans l'intérêt général pour loger les familles jeunes dont Anglet manque cruellement, il a préféré l'électoralisme à la solidarité et à l'avenir.

Je me garderai bien samedi d'aller cautionner par ma présence cette supercherie municipale.

Partager cet article

Repost 0