Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 10:03

Après la disparition du service Agenda 21, le Maire d'Anglet enterre le Conseil des Séniors que nous avions mis en place en créant un ersatz d'instance participative ; le Conseil Intergénérationnel.
Affichage ou volonté réelle d'écoute. La question se pose.

Ma collègue Sandrine Derville est intervenue sur ce thème en Conseil Municipal le 7 Novembre.


Intervention de Sandrine Derville, Conseillère municipale et Vice Présidente du Conseil Régional.
 

M. le Maire, Chers collègues,

 

Vous nous proposez, par cette délibération, de valider la création d’un conseil intergénérationnel qui est déjà mis en place depuis un mois, dont les membres ont d’ores et déjà été désignés, et qui a déjà été consulté en ce qui concerne son collège « Jeunes » !

Nous savons votre attachement aux instances de concertation M.le Maire, nous le partageons, et ce type de conseil intergénérationnel s’inscrit dans la suite de l’Agenda 21 mis en place depuis 2011 à Anglet.

Mais M.le Maire, la démocratie participative ne doit pas pour autant éclipser la démocratie, et le rôle de ce conseil municipal ! Comment pouvez-vous nous faire valider a posteriori la création et la composition d’un conseil dont les membres ont déjà été désignés et qui a déjà été mis en place ! Vous ne nous avez pas habitué à si peu de considération pour ce conseil municipal…

 

Sur le fond, nous sommes favorables à la mise en place d’instances de ce type, et vos prédécesseurs avaient ainsi mis en place en 2013 le Conseil des Séniors. Vous nous aviez annoncé qu’il serait maintenu, vous choisissez de le remplacer par le collège « Séniors » au sein de ce conseil intergénérationnel, sur le fond je vous le redis, pourquoi pas, l’objectif demeure le même, en y rajoutant un aspect lien intergénérationnel en choisissant d’avoir 2 collèges au sein d’une même instance plutôt que 2 instances qui collaboreraient ponctuellement.

 

Mais sur la forme, M.le Maire, nous ne pouvons pas voter cette délibération pour plusieurs raisons !

 

Tout d’abord, sur la composition des collèges. Vous évoquez 14 membres « volontaires », 7 jeunes choisis parmi les jeunes fréquentant le Service Jeunesse, 7 séniors issus des conseils de quartier…Aucun appel à candidatures n’a été fait parmi les Angloys qui n’ont pas été informés de la future mise en place de ce conseil et n’ont donc pas pu manifester leur intérêt à y participer, sauf pour ceux qui participaient déjà aux actions du service Jeunesse ou des conseils de quartier. Pourquoi un tel choix ? Pourquoi ne pas avoir fait plus largement appel aux bonnes volontés ?

 

Ensuite, sur le mode de désignation ! Alors que le précédent conseil des séniors était composé de 3 collèges, l’un composé de personnalités qualifiées désignées par le maire, un autre composé de représentants d’associations, et le dernier désigné par tirage au sort – il me semble même qu’un de nos collègues conseiller municipal de votre majorité avait été le 1er à être tiré au sort – vous nous proposez pour ce conseil intergénérationnel des membres désignés dans la plus grande discrétion…

 

Enfin, je le redis, nous ne pouvons pas accepter que vous demandiez à notre conseil municipal de valider a posteriori la création d’une instance déjà constituée, installée et consultée. Après avoir décidé il y a quelques semaines de la mise en place d’un dispositif de participation citoyenne sans avoir consulté le conseil municipal préalablement – ce qui n’était certes pas une obligation, mais aurait été préférable dans le contexte actuel et aurait peut-être évité des interrogations bien légitimes de notre part – vous nous faites valider une décision a posteriori. Vous ne nous aviez pas habitué à cela M.le Maire ! Je sais votre attachement aux instances de notre République, et ce Conseil Municipal en fait partie, j’ose espérer qu’il s’agit là d’actes manqués…

Partager cet article

Repost 0