Agglomération Côte Basque Adour

Conseil Départemental

13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:58

En Conseil Municipal du 12 Avril, notre groupe d'opposition a réagi à ce qui nous parait inadmissible dans une collectivité locale: introduire officiellement la "recommandation" d'un élu comme critère d'embauche du personnel, même saisonnier.

Cette réaction a suscité un débat virulent, et des arguments trop souvent entendu du style "tout le monde le fait" ou "à qui ferez vous croire que vous ne le faisiez pas" ont été employés.
La méthode de défense Fillon semble faire des émules, même à Anglet.

Se défendant de toute intention de favoritisme, le Maire a finalement envisagé de faire annuler la note de service incriminée. Dont acte.

Ci dessous un extrait de la note de service et  le texte de mon intervention en Conseil Municipal:

Dérive éthique et déontologique à la Mairie d'Anglet

Monsieur le Maire,

 

Nous ne pouvons laisser passer cette délibération sans réagir très fortement à la dérive comportementale et éthique que vous donnez à la gestion des ressources humaines de notre collectivité .

 

 

Ces emplois saisonniers ont depuis plusieurs mandats été traditionnellement réservés aux enfants des agents de la collectivité, puis aux boursiers angloys, et enfin aux jeunes angloys. C'était une règle coutumière qui n'avait pas besoin d'être écrite pour être respectée .

 

Quelle n'a pas été notre surprise de recevoir une note à l'attention des élus en date du 30 Janvier 2017 réglementant le recrutement des travailleurs saisonniers au sein de notre collectivité.

Le contenu de cette note nous a stupéfaits.

Finie la priorité informelle donnée aux enfants des agents. La priorité No 1 sera désormais, je cite, " les personnes recommandées par Mr le Maire"

Puis vient la priorité No 2: " les personnes recommandées par les élus du Conseil Municipal"

Et pour couronner le tout en bas de page un petit coupon réponse permettant à chaque élu de proposer 3 noms.

 

A l'heure où les Français reprochent à leurs élus d'user et d'abuser de leurs prérogatives pour servir leurs propres intérêts , qu'ils soient politiques, électoraux , ou pire familiaux ou financiers, une telle dérive monarchique concernant l'attribution d'emplois , même saisonniers, n'est pas admissible.

 

Nous demandons donc le retrait immédiat de cette note de service. Si des recrutements basés sur ces critères régaliens étaient déjà décidés ou en cours de décision, nous demandons qu'ils soient annulés ou suspendus.

 

Nous attendons que le service RH puisse désormais effectuer ces recrutements saisonniers comme ils se faisaient ces dernières années , sans privilège ni passe-droit .

Partager cet article

Repost 0